The Sound Post

Accueil > Information utile > Guide pratique pour l'entretien des instruments à cordes et des archets

Guide pratique pour l'entretien des instruments à cordes et leurs archets

Entretien de l'instrument à la maison

Température et humidité

Dans la majorité des régions de l'Amérique du Nord, la température et le niveau d'humidité varient de façon marquée au cours de l'année. Les instruments à cordes sont fabriqués principalement de bois, qui se dilate par nature en milieux humides et se rétracte dans les atmosphères sèches. La dilatation et la contraction peuvent causer des inconvénients mineurs, tels que des bourdonnements ou des joints dilatés, ainsi que des problèmes plus sérieux comme les fentes. Vous pouvez réduire les problèmes causés par l’humidité en suivant les étapes suivantes :

  • Humidifiez votre maison pendant les mois secs (hiver). L'humidité ambiante idéale est de 30 à 40%. La plupart des maisons requièrent l'humidification supplémentaire d'un humidificateur à ultrasons, à vapeur froide ou d'un vaporisateur.
  • Maintenez un niveau relativement constant d'humidité à l'année longue. Un déshumidificateur ou un climatiseur est recommandé pour les mois d’été.
  • Utilisez un humidificateur d'étui ou d'instrument s'il n'y a pas assez d'humidité dans votre maison. Ceux-ci peuvent être achetés à TSP.
  • Évitez d’exposer votre instrument aux températures extrêmes. Ne laissez jamais votre instrument dans votre voiture.

Les chevilles

Les chevilles peuvent devenir glissantes ou difficiles à tourner. Ces problèmes sont habituellement causés par une des raisons suivantes :

  • La variation saisonnière du taux d'humidité
  • Des cordes mal enroulées
  • Un cheviller mal ajusté

Les chevilles glissantes sont communes pendant l'hiver. Elles se contractent à cause de l’air sec. Dans la plupart des cas, enrouler les cordes à nouveau (voir la section Cordes) est la solution. Si les chevilles continuent à glisser ou à tourner de façon inégale, le réajustement de cheville est nécessaire. Un technicien qualifié peut réajuster les chevilles et ainsi, résoudre le problème. L'humidité ou une lubrification insuffisante peut mener à la dilatation de chevilles, les rendant difficiles à tourner. Dans ce cas, il faut lubrifier les chevilles et/ou les repositionner plus loin du cheviller.

Le nettoyage

Essuyez régulièrement l'excès de colophane du corps et des cordes de votre instrument avec un linge sec. L'accumulation de colophane peut ternir certains vernis et peut nuire au son idéal de l’instrument. Un archet ayant un excès de colophane crée un son granuleux. Il n'est pas recommandé d'appliquer la colophane chaque fois que l’on joue l’instrument. Pour un nettoyage plus complet du corps de l'instrument, utilisez un poli à violon, disponible à TSP ou autres magasins d’instruments à corde.

Les cordes

Remplacez vos cordes régulièrement pour assurer un son idéal. Même lorsque l'instrument n'est pas joué, les cordes perdent graduellement leur ton et brillance. Cela étant dit, les musiciens professionnels ou avancés changent leurs cordes aussi souvent qu'à tous les 6 mois, afin de maintenir une qualité de son idéale. Les élèves devraient généralement remplacer leurs cordes à chaque année. Lorsque vous remplacez les cordes, remplacez-les une à la fois et assurez-vous que le chevalet ne penche ni vers l'avant ni vers l'arrière. La plupart des cordes ont un période d'ajustement de quelques jours avant qu’elles restent accordées et atteignent leur ton idéal.

Pour enrouler une nouvelle corde, maintenez de la tension sur la corde en tout temps. Avant d’enrouler la corde, assurez-vous que le bout de la corde est bien en place et ne glissera pas. Enroulez la corde près du bord du cheviller du même côté que la cheville que vous ajustez. Une corde bien enroulée près du bord du cheviller empêchera les chevilles de glisser et les cordes de se relâcher.

Le chevalet

Ce support de bois taillé maintient la hauteur des cordes, les séparant pour qu’elles soient dans la position idéale. Le chevalet transmet aussi l'énergie sonore des cordes au corps de l'instrument. Il est important que chaque chevalet soit minutieusement taillé par un luthier professionnel et ajusté à la table l’instrument. Puisque le chevalet est fragile et qu'il n’est ni collé ni fixé à la table, il est important d'empêcher les chocs dans cette région et d'assurer que le chevalet reste droit et redressé. À force d'accorder et de jouer l'instrument, le chevalet se penche graduellement vers la touche ou vers le cordier, dans la direction des chevilles ou des tendeurs. Si vous laissez le chevalet dans cette position, la tension imposée par les cordes le courbera éventuellement. Un chevalet légèrement courbé peut être redressé dans un magasin d'instruments à cordes. Un chevalet sévèrement courbé, par contre, doit être remplacé. Pour prolonger la durée de vie d'un chevalet, inspectez sa position régulièrement et redressez-le si nécessaire. Pour ce faire, prenez-le fermement à deux mains et redressez-le à sa position habituelle. Si vous n’êtes pas à l’aise de le faire vous-mêmes, rentrez à TSP et un employé vous aidera.

.

Ajustements et réparations d'instruments

*Nous vous recommandons de consulter un luthier qualifié pour les réparations suivantes :

Les joints

Les conditions sèches peuvent causer la dilatation de joints, ce qui peut produire des bourdonnements ou autres sons indésirables. Les joints dilatés peuvent être facilement réparés dans l’atelier. La colle traditionnelle de lutherie est utilisée pour refermer les joints dilatés. La colle doit sécher pendant plusieurs heures ou l’instrument doit passer la nuit à l’atelier. Autres types de colles ne devraient jamais être utilisées pour ces réparations.

Les fentes

Les fentes devraient être réparées immédiatement, pour éviter qu'elles s'allongent et qu'elles accumulent les saletés et la poussière. Dans la plupart des cas, les fentes qui sont réparées immédiatement sont stables et demeurent invisibles. Dans certains cas, les fentes nécessitent un traitement spécial et des techniques utilisant des tasseaux ou des pièces intérieures.

L'âme

Chaque âme est coupée et posée sur mesure. Il est essentiel que l'âme de votre instrument soit bien ajustée afin de produire un son agréable. Une âme mal ajustée peut gêner le transfert d'énergie sonore et peut même endommager la table ou le fond de votre instrument.

Le chevalet

Le chevalet doit être taillé sur mesure et ajusté à la table de chaque instrument. Le processus de taillage nécessite la compétence, expérience, habileté et le temps d’un luthier professionnel. Comme l'âme, il est important que le chevalet soit bien ajusté pour obtenir le son idéal de l’instrument. Ceci requiert un découpage et planage précis. Les touches finales sur le chevalet sont esthétiques; une signature personnelle du luthier.

La touche

Malgré le fait que l'ébène est un bois très dense, votre touche peut éventuellement présenter des signes d'usage. Il se peut que des rainures se développent à cause de la friction des cordes ou que des petites bosses apparaissent près des positions des doigts. Ces irrégularités sont éliminées en planant la touche. À l'occasion, les touches gauchies ou très usées doivent être remplacées. Remplacer la touche sur votre instrument n'affectera pas sa valeur, mais améliorera l'intonation et rendra le jeu plus facile.

.

Entretien et réparation de l'archet

La baguette

Il est très important de desserrer votre archet après chaque utilisation. Un archet excessivement serré peut se gauchir et perdre sa courbure verticale. La pratique constante peut aussi affecter la forme de votre archet et rendre le jeu plus difficile. Un luthier qualifié peut redresser un archet ou réajuster sa courbure à l’aide de chaleur, afin de rétablir sa forme idéale.

Le crin

Il est nécessaire de régulièrement remécher votre archet avec des crins de cheval de qualité supérieure non blanchis. Le crin s'étire et s'use avec le temps. Ceux qui jouent leur instrument fréquemment doivent remécher à tous les trois ou six mois pour la meilleure qualité de son et le meilleur temps de réaction. Les archets d'étudiants peuvent être reméchés moins souvent. Amenez votre archet à l’atelier pour faire remplacer le crin. Si le crin s'étire beaucoup, le bouton pourrait éventuellement cesser de serrer. Si vous éprouvez beaucoup de difficulté en serrant l'archet, cessez de forcer. Cela pourrait fendre la baguette. Puisque le crin raccourcit dans de températures sèches et s'allonge dans les températures humides, on doit garder les changements climatiques locaux en tête lors de reméchages. Finalement, ne touchez pas le crin pour éviter les saletés.

L'écrou

À l'intérieur du talon de votre archet se trouve une petite pièce de métal qui s'appelle l'écrou. La vis du bouton passe à travers l'écrou, ce qui a comme fonction de serrer l'archet et de fixer le talon fermement à la baguette. Au cours du temps, le filetage de l'écrou peut devenir usé. Si le bouton ne serre plus, l'écrou pourrait devoir être remplacé. Un archetier peut déterminer et installer la grandeur appropriée d'écrou pour votre archet.

La tête

La partie la plus délicate de l'archet est la pointe. La plaque de tête en ivoire, en argent ou en plastique de haute qualité qui garnit la tête sert de protection lors d'utilisation normale et durant le processus de reméchage. Si la plaque de tête en ivoire se fend, elle devrait être remplacée par un archetier ou un restaurateur qualifié.

Télécharger le guide:

.

Adobe Reader

Adobe Reader est nécessaire afin de consulter nos documents PDF. Visitez www.adobe.com pour le télécharger.

Abode Reader Link

Foire aux questions

Quelles précautions doivent être prises avant d’emmener mon instrument sur un avion?

Violons/altos : Emportez votre violon ou alto à bord de l'avion et rangez-le dans le porte-bagages. La cabine est moins humide que les conditions idéales. Prévoyez les dommages mineurs en humidifiant votre instrument et votre étui avant votre départ. Votre instrument ne nécessite aucun autre ajustement afin d’assurer un transport sûr. Certaines compagnies aériennes refusent les étuis de violon à bord à cause de leur longueur.

Violoncelles/contrebasses : Il est difficile et/ou coûteux d'amener un violoncelle à bord. Cela étant dit, la plupart des violoncellistes doivent enregistrer leur instrument dans la section cargo. Utilisez un étui en fibre de verre ou de carbone si possible. Pour un transport sûr, surtout pour les voyages ayant une correspondance, il faut enlever le chevalet, les cordes et le cordier et baisser l'âme. Ceci requiert cependant l'aide d'un luthier pour remonter l'instrument après le voyage. Si cette option n’est pas possible, assurez-vous de bien protéger la région autour du chevalet et sous le cordier avec de la mousse afin d'empêcher pour empêcher qu’ils se déplacent pendant le transport.

.

Est-ce que je devrais faire ajuster l'âme de mon instrument?

Alors que déplacer l'âme peut changer la qualité de son et le volume de l’instrument, autres aspects de la construction de l’instrument y contribuent aussi. La qualité du bois, des cordes, du vernis, de la fabrication et l'épaisseur des éclisses, de la table et du fond sont des facteurs parmi tant d’autres. Si vous n’êtes pas satisfaits du son de votre instrument, nous pouvons repositionner, ajuster ou remplacer l’âme si nécessaire. Il est possible d’examiner le montage de l’instrument afin de déterminer autres problèmes associés à la production de son. Prière de prendre rendez-vous pour ce service.

.

Comment puis-je obtenir plus d'information sur l 'entretien des instruments à cordes?

Les livres Commonsense Instrument Care par James McKean et The Violin Owners Manual de Backstage Books sont deux ressources utiles et informatives pour tous musiciens, disponibles à TSP. N’hésitez pas à nous contacter pour autres questions.

Appellez sans frais: 1-800-363-1512